Généralités du traitement Reiki à distance

Tout d'abord je me permets d'aborder une règle d'éthique fondamentale. Il s'agit du consentement de la personne receveuse. En effet, il est important de ne pas effectuer de traitement à distance sans avoir obtenu clairement l'autorisation de la personne. Ne pas respecter cette règle consiste en une action de pouvoir et de contrôle à l'encontre de sa volonté. Obtenir l'accord est chose simple lorsque la personne peut s'exprimer. La situation est différente lorsqu'il s'agit d'un bébé ou d'une personne dans le coma.

Dans ce cas, je vous conseille de consacrer un temps de méditation à interroger l'être en question. Asseyez-vous confortablement sur une chaise. Les yeux de préférence fermés, visualisez la personne face à vous, puis tracez le symbole Reiki S3 ( trois fois son nom ), prononcez verbalement ou intérieurement trois fois le nom de la personne et tracez alors le S1 ( trois fois son nom ). Vous allez ainsi vous connecter à elle et lorsque vous percevez sa présence, demandez-lui mentalement son accord. Si la réponse est positive, vous pouvez alors entreprendre le traitement. Cette étape n'est bien sûr pas nécessaire, si vous avez obtenu l'accord direct de la personne.

Convenez avec elle de la période durant laquelle vous effectuerez la transmission de Reiki. En effet, celle-ci provoque souvent un état de détente, de relaxation et parfois de somnolence qui pourrait être dangereux s'il survenait durant la conduite d'un véhicule par exemple.

Il n'est pas obligatoire que la personne soit couchée, mais préférable, dans la mesure du possible, que celle-ci soit à l'abri du stress et de l'agitation professionnelle ou familiale.

Il existe de nombreuses manières de procéder et il est important que chacun trouve la sienne. Afin de vous guider dans cette quête, je vous présente deux manières types de procéder. Il ne s'agit là que d'exemples qui peuvent être adaptés de mille et une façons :

commentaire relatif à cette fiche pratique       retour aux fiches pratiques